L'histoire du Suffolk Regiment

 

Le Suffolk Regiment a été créé en 1685 par le Duc de Norfolk. Il regroupait initialement des hommes du Suffolk ou du Norfolk et portait également l'appellation de 12ième régiment d'infanterie ( XIIth Foot ).

En 1690, il participe à la bataille de la Boyne en Irlande contre les forces du roi catholique James II puis est envoyé dans les Flandres pour une campagne contre les armées de Louis XIV. En 1743, il joue un rôle important dans la bataille de Dettingen, victoire contre l'armée française puis participe à la bataille de Fontenoy en 1745. La bataille de Minden en 1759 est une nouvelle victoire acquise dans des conditions difficiles contre les Français. L'anniversaire de cette bataille est toujours fêté chaque année en Angleterre.

first suffolk flag

A partir de 1769, le régiment passe 14 ans à Gibraltar et participe à la défense de la ville assiégée par les Espagnols et les Français. En récompense, le nom "Gibraltar" et les armes de Gibraltar sont accordés au Suffolk Regiment: un chateau avec une clé et la devise "Montis Insignia Calpe".

En 1783, le régiment prend une nouvelle appellation: East Suffolk Regiment et comprend essentiellement des hommes originaires de cette région. Il effectue des opérations dans les Iles Britanniques, l'Irlande, les Flandres, la Hollande, l'Allemagne, la Barbade et la Martinique. En 1796, le régiment est envoyé pour une première campagne en Inde et participe à la guerre contre le sultan Tippoo en prenant le site fortifié de Seringapatam.

En 1810, un deuxième bataillon est mis sur pied et participe par la suite à la fin de la Campagne de France. A cette époque, le premier bataillon capture l'Ile Maurice et l'Ile de Bourbon ( actuellement La Réunion ) puis poursuit son périple en différents points du globe: Gibraltar, Irlande, Ile Maurice, Angleterre, ...

A partir de 1851, les deux bataillons sont envoyés en Afrique du Sud pour lutter contre des rebellions indigênes. Le bateau Birkenhead assurant le transport de troupes et de civils fait naufrage près du Cap en 1852. La parfaite discipline des soldats du Suffolk Regiment pour laisser les civils emprunter en priorité les moyens de sauvetage est l'origine historique de la fameuse expression utilisée en cas de sinistre: "Les femmes et les enfants d'abord ! ".

En 1854, le régiment reçoit des affectations diverses: Australie, Nouvelle-Zélande, Angleterre, Irlande, Ecosse, Birmanie, Egypte, Aden, et de 1864 à 1892, maintient au moins un bataillon en Inde ou en Afghanistan.

Entre 1899 et 1902 le régiment est engagé en Afrique du sud dans la guerre des Boers.

Première guerre mondiale

Plusieurs bataillons sont lancés dans la guerre sur différents fronts en Europe: Le Cateau en 1914, Ypres, Neuve Chapelle, en 1915, Somme en 1916, Arras en 1918, mais aussi au moyen orient: Gaza et Gallipoli en 1915

Seconde guerre mondiale

Le premier bataillon fait partie du corps expéditionnaire britannique ( BEF ) en 1940: il combat en Belgique et en France puis est évacué par Dunkerque. Après quatre ans d'entrainement spécifique, le premier bataillon est désigné pour faire partie des troupes d'assaut du 6 juin 1944 à Colleville-Montgomery puis participe à la bataille de Normandie. Le Suffolk est engagé dans un combat très meurtrier au Chateau de la Londe au Nord de Caen le 28 juin 1944. Il participe ensuite à des opérations dans les secteurs de Sannerville et Banneville, puis Vire et Tinchebray et poursuit l'avancée des armées alliées en Hollande (Overloon, Venraij ) et en Allemagne près de Brème.

Le second bataillon participe à la campagne de Birmanie, tandis que les quatrième et cinquième bataillons sont attaqués et faits prisonniers par les japonais à Singapour. Enfin, le septième bataillon, converti en régiment blindé a participé aux campagnes de Tunisie et d'Italie.

A la fin du conflit

Seul le premier bataillon a été maintenu en service, il a continué à recevoir des affectations de part le monde: Palestine, Grèce, Malaisie, Trieste, Allemagne, Chypre.

En 1959, le premier bataillon du Suffolk regiment et le premier bataillon du Royal Norfolk Regiment ont été regroupés pour former le "First East Anglian Regiment".

Aujourd'hui, il est intégré au 'Royal Anglian'.