Le Puits

Pour assurer l'autonomie en eau de la position, les allemands ont foré un puits artésien de plusieurs dizaines de mètres de profondeur.
L'eau devait être remontée à l'aide d'une pompe située dans une pièce décalée par rapport à l'axe de l'entrée et le tout protégé par une forte épaisseur de béton (80 cm).

puit 2Cependant, dans les mois qui ont suivi la mise en place du système de pompage, les prélèvements effectués ont démontré que l'eau extraite n'était pas potable et ce puits ne fut finalement jamais utilisé.